Traitement homéopathique des angines

Traitement homéopathique des angines

Traitement homéopathique des angines

Aucun commentaire sur Traitement homéopathique des angines

Mal de gorge, difficultés pour déglutir, fièvre, inflammation des amygdales ces symptômes font penser à une angine. Dans 80% des cas les angines sont d’origine virale, le traitement des angines bactériennes nécessite un antibiotique. L’homéopathie, utilisée seule ou en association avec les antibiotiques pour les angines bactériennes, accélère la guérison de tous les types d’angine En cas de facteurs de risques associés, fièvre > 39°C, dysphagies intenses, enfants entre 3 et 15 ans ou en l’absence d’amélioration après  48 heures jours de traitement il est recommandé de consulter. Demandez toujours conseils à votre pharmacien avant de prendre un médicament en auto-médication. Il vous orientera vers le traitement le plus adapté ou vers votre médecin généraliste si votre état le nécessite.


Les spécialités homéopathiques

Adapté dans tous les cas, chez l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans en raison de la galénique sous forme de comprimés, sucer 1 à é comprimés toutes le heures  Homéogène 9 du laboratoire Boiron ou  Angipax du laboratoire Lehning.  Consulter les précautions d’emploi avant de prendre une de ces médicaments homéopathiques.


Gargarismes de teinture mère  pour un traitement local

Faire des gargarismes  3 fois par jour avec le mélange suivant de teinture mère: 10 gouttes Calendula TM + 10 gouttes de Phytolcacca TM à parties égales dans 1/2 verre d’eau tiède.

La teinture mère de Calendula présente des vertus apaisantes, antiseptiques et anti-inflammatoires. La teinture mère de Phytolacca est traditionnellement utilisée dans le traitement des angines rouges. Elle a des propriétés thérapeutiques émétiques et purgatives, anti-inflammatoires et fébrifuges. Attention, en raison de la présence d’alcool l’usage  des teintures mères est déconseillé chez l’enfant et les femmes enceintes.

 

 


Remèdes homéopathiques et symptômes

Dès les premiers symptômes, associez les trois souches homéopathiques suivantes :

Belladonna 5CH. Pour l’inflammation des amygdales, la douleur aggravée à la déglutition, la fièvre, les frissons et la fatigue.

Phytolacca 5CH, pour les difficultés à déglutir et les courbatures. Sensation d’une boule d’épine au fond de la gorge, plus on avale plus la douleur est intense.

Mercurius solubilis 9CH, pour la douleur à la déglutition avec soif.

Posologie :  Sucer 3 granules de chaque souche, plusieurs fois par jour,  espacer les prises en fonction de l’amélioration.

 

Ajoutez en fonction des signes cliniques, les souches homéopatiques suivantes:

Aconit 5CH en cas de déclaration brutale des symptômes plutôt nocturne, après un coup de froid, gorge desséchée avec soif intense et difficultés à avaler.

Apis 5CH, si la gorge est rouge avec un oedème, absence de soif, sensation de gorge en feu améliorée par la prise de liquides froids

Mercurius corrosivus 5CH, si angine rouge avec mauvaise haleine, salive abondante, langue enflée, gorge sèche. Soif et transpiration importante.

Mercurius cyanattus 5CH si angine blanche avec mauvaise haleine, salive abondante, langue enflée, gorge sèche. Soif et transpiration importante.

Ferrum phosphoricum 5CH, si risque d’otite associée.

 

 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top