Santé : Que faire en cas de grand froid ?

Santé : Que faire en cas de grand froid ?

Santé : Que faire en cas de grand froid ?

Aucun commentaire sur Santé : Que faire en cas de grand froid ?

Une vague de grand froid va toucher la France dans les prochains jours, ces conditions climatiques difficiles exposent les plus fragiles (personnes âgées, nourrissons) et certains patients à des complications de santé et à un risque  d’hypothermie accru. Le ministère de la santé à publier des recommandations pour informer et protéger les populations les plus fragiles.

Les personnes à risque en période de grand froid sont :

Populations à risques Complications et pathologies liées au froid
Personnes âgéesHypertendus

Insuffisants coronariens

Patients athéromateux

Maladies cardiovasculaires
Insuffisants respiratoiresAsthmatiques Infections respiratoiresCrises d’asthme
Population généralePopulation en situation de précarité énergétique Intoxications au CO
Population en situation de précarité énergétiqueNouveau-nés et nourrissons Hypothermies

Se protéger du froid:

- Personnes souffrant d’une maladie cardiaque, respiratoires, de diabète, de troubles  thyroïdiens  et les personnes âgées

  • Éviter tout effort important en extérieur (courir, pelleter déneiger, etc.).
  • Ne pas hésiter pas à demander de l’aide,
  • En cas d’asthme, en période de froid intense les exercices sportifs prolongés à l’extérieur sont déconseillés. Veillez à toujours avoir à disposition son traitement broncha-dilatateur inhalé en cas de crise.
  • En cas de transport en voiture par période de grand froid, anticiper le risque d’être bloqué par les intempéries ou de devoir faire face à des difficultés de circulation. Emporter avec soi une quantité suffisante de médicaments (et de l’eau pour les prendre), les coordonnées du médecin traitant (et l’ordonnance en cours). Prévoir également de la nourriture, des boissons ainsi qu’une couverture de survie.

- Nouveau-nés et les nourrissons:

La régulation thermique du nourrisson de moins de 3 mois est beaucoup moins efficace que celle de l’adulte et les pertes de chaleurs se produisent très rapidement. La déperdition de chaleur est la plus importante au niveau de la tête et des extrémités,qu’ il faut veiller à bien protéger.Sauf nécessité,  il faut éviter de sortir un nourrisson de moins de 3 mois en période de froid intense.

 

-  Population générale :

  • Limitez au maximum si possible les activités extérieures lorsqu’il fait froid.
  •  Adaptez votre habillement : couvrez-vous la tête car c’est une partie du corps par laquelle peut se produire jusqu’à 30% de déperdition de chaleur.
  • Pensez à vous munir d’un cache-nez pour recouvrir le bas du visage et particulièrement la bouche.
    Afin de conserver la chaleur corporelle, évitez de vous découvrir les mains même momentanément et habillez-vous très chaudement. N’hésitez pas à porter plusieurs vêtements superposés.
    Maintenez un certain niveau d’exercice régulier tel la marche, sans pour autant faire des efforts importants

Que faire en cas d’engelures, d’hypothermie?

Les basses températures, en particulier lorsqu’elles s’accompagnent de vent, peuvent provoquer des engelures superficielles, des gelures, voire une hypothermie.

- Les engelures superficielles sont des réactions assez légères au froid. Elles ne sont généralement pas douloureuses. Elles sont marquées par une zone de peau blanche ou jaune-gris qui paraît anormalement ferme ou malléable comme de la cire avec un engourdissement des parties exposées au froid.
Elles peuvent apparaître rapidement, surtout si la partie exposée est mouillée ou si le vent est fort. En cas d’apparition d’engelure superficielle, il est nécessaire de consulter son médecin.


En attendant, il faut immerger la zone affectée dans de l’eau tiède (à 38°C ou moins) : la température doit être douce pour les zones non touchées par le froid.
Surtout ne pas frictionner la zone atteinte, ni la masser. Cela peut aggraver la lésion.
Ne pas utiliser de source de forte chaleur (lampe chauffante, feu, radiateur) pour réchauffer.

- Les gelures graves surviennent lors du gel complet des tissus.La peau est insensible, peut devenir bleu-noirâtre et cloquée. Ces lésions nécessitent un traitement hospitalier en soins intensifs et conduisent parfois à des amputations.

En cas de survenue de gelure grave, il faut appeler les secours médicaux rapidement. (15 ou 112)

-L’hypothermie : Si la température corporelle s’abaisse en dessous de 35 °C, les fonctions vitales ne sont plus efficaces. L’hypothermie est très dangereuse parce que ses symptômes apparaissent de façon si progressive que les victimes et leur entourage ne les remarquent souvent que tardivement. Les signes d’une hypothermie sont : prononciation ralentie des phrases, perte de jugement puis confusion mentale, perte de coordination des membres, sentiment de fatigue et d’intense frilosité, sensation d’engourdissement progressif et de tension musculaire et éventuellement, perte de conscience puis coma.


Face à un cas d’hypothermie, appelez les secours médicaux (15 ou 112). Installer la personne à l’abri du froid et du vent. Remplacer les vêtements s’ils sont mouillés et couvrir la personne avec des couvertures. Si elle est consciente, lui donner des boissons sucrées, chaudes et non alcoolisées. Ne pas utiliser de chaleur directe, de couvertures électriques ou de bouillottes. Ne pas masser la peau.

 

 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top