Préviscan©: les comprimés passent au rose

Préviscan©: les  comprimés passent au rose

Préviscan©: les comprimés passent au rose

Aucun commentaire sur Préviscan©: les comprimés passent au rose

Depuis Avril, une nouvelle présentation des comprimés de Préviscan©20 mg est livrée dans les officines. Si vous êtes sous traitement, votre pharmacien vous a certainement déjà délivré les nouveaux comprimés « rose » de Préviscan©20mg.   Si vos comprimés ont changés de couleur, ce n’est pourtant pas pour voir la vie Rose!


Suite à plusieurs signalement d’erreurs médicamenteuses graves de prise entre le médicament anticoagulant Préviscan©20mg et d’autres médicaments à visée cardiovasculaire de forme et de couleur identique, l’ANSM a demandé au laboratoire Merck Serono de colorer les comprimés de Préviscan©20mg.

Pour limiter les erreurs par confusion avec les autres comprimés blancs en forme de trèfle et faciliter son identification, les comprimés de Préviscan© 20mg  ont changés de couleur. Ils sont désormais rose. Seul un colorant a été ajouté (oxyde de fer rouge), la liste des autres excipients et le dosage en fluindione restent identiques.

Le changement de couleur des comprimés ne modifie pas votre traitement, vous ne devez  pas interrompre votre traitement.  Vous devez poursuivre votre traitement et effectuer vos contrôles d’INR comme d’habitude. Seule une modification de votre INR justifie une adaptation de votre traitement de Préviscan©20mg par votre médecin. 

Si après votre première délivrance de comprimés « rose » de Préviscan©20mg, vous avez chez vous des comprimés blanc, rapportez les à votre pharmacien pour éviter tout risque de confusion.   Ils seront détruits  via  Cyclamed.


Rappel sur la bonne utilisation des anticoagulants

Le Préviscan est un  anticoagulant. Ce médicament vous a été prescrit pour prévenir ou traiter une pathologie  thromboembolique. Il fluidifie votre sang et nécessite un suivi biologique particulier. Un  sousdosage en Préviscan  vous expose à un risque de thrombose ( phlébite, embolie) et à contrario un surdosage en  Préviscan et vous risquez une hémorragie. Il faut donc être vigilant.

  • Anticoagulant et risque hémorragique
    Attention, en cas de survenue de saignement, même mineur, il est indispensable de vous rapprocher immédiatement de votre médecin.
  • Surveillance de l’INR
    L’efficacité d’un traitement par Préviscan varie selon les personnes et, chez une même personne, elle dépend aussi d’un grand nombre de facteurs (co-existence d’une maladie, prise d’autre(s) médicament(s), alimentation…).
    Pour ces raisons, il est indispensable que votre médecin recherche la dose qui vous convient, en évaluant l’effet du médicament par la mesure d’un test sanguin appelé l’INR (International Normalized Ratio).
  • Prise du médicament
    Pour limiter les facteurs qui peuvent modifier l’effet du Préviscan, il est très important de prendre ce médicament à heure fixe et de ne pas sauter de prise médicamenteuse.

En cas de doute, il est essentiel de ne pas hésiter à demander l’avis de votre médecin, pharmacien ou infirmier.
Pour faciliter votre suivi, il est indispensable de toujours informer les professionnels de santé de la prise d’un traitement anticoagulant et de garder avec soi la carte « patient « 


 

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter:

Le  lien vers le site de l’ Agence national de santé , www.ansm.sante.fr  

 

 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top