Prévention de la maladie de Lyme : la tactique anti-tiques

Prévention de la maladie de Lyme : la tactique anti-tiques

Prévention de la maladie de Lyme : la tactique anti-tiques

Aucun commentaire sur Prévention de la maladie de Lyme : la tactique anti-tiques

Petits conseils pour les amateurs de balade en forêts, camping et week-end à la campagne pour se prémunir contre les tiques.

Les vecteurs de la maladie de Lyme les plus répandus sont les tiques. En Europe, l’espèce la plus commune vit dans les zones boisées et humides, les herbes hautes des prairies, les jardins et les parcs forestiers ou urbains. Elle est absente des zones très sèches ou situées à plus de 1500 mètres d’altitude.

Quel que soit le contexte, des gestes simples permettent de limiter les risques de contracter  la maladie (ou borréliose) de Lyme :

avant et pendant une activité dans la nature : porter des vêtements couvrants (jambes et bras), des chaussures fermées et un chapeau, appliquer un répulsif sur la peau, prendre un tire-tique avec soi, rester sur les chemins et éviter les herbes hautes ;

après cette activité : inspecter soigneusement son corps, en particulier les aisselles, le cuir chevelu, le cou, l’arrière des oreilles et le pli des genoux ;

en cas de piqûre de tique : retirer la tique au plus vite à l’aide d’un tire-tique puis désinfecter la piqûre, surveiller cette zone pendant un mois à la recherche d’un érythème migrant (nécessitant une consultation médicale).

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top