Nausées et Vomissements: Conseils hygiéno-diététiques et Auto-médication

Nausées et Vomissements: Conseils hygiéno-diététiques et Auto-médication

Nausées et Vomissements: Conseils hygiéno-diététiques et Auto-médication

Aucun commentaire sur Nausées et Vomissements: Conseils hygiéno-diététiques et Auto-médication

Nausées et vomissements sont des symptômes  fréquents d’étiologie diverses:  troubles digestif ( gastroentérite d’origine virale ou bactérienne, excès ou intoxication alimentaire), migraine, mal des transports, grossesse, effets secondaires de médicaments  …..

Les mesures hygiéno-diététiques

Boire très souvent de petits volumes de boissons salées ou sucrées pour compenser la perte de liquide liée aux vomissements. Pour les nourrissons, enfants et les personnes âgées, l’OMS recommande l’utilisation de SRO ( Soluté de Réhydratation Orale) en première intention pour éviter une déshydratation.
Adapter son alimentation: fractionner les repas, manger lentement des aliments à température ambiante, éviter les aliments acides ( jus de fruits, crudités, café ) et gras
Ne pas se coucher immédiatement après avoir mangé
Essayer de se détendre


Les médicaments OTC

Si les mesures diététiques ne suffisent pas à calmer vos symptômes, vous pouvez dans certain cas prendre un anti-émétique ( médicament anti-nauséeux) disponible sans ordonnance en respectant les indications.

Le choix de prendre un médicament OTC doit se faire:

  • Après avoir lu sa notice ou demandé conseil à votre pharmacien
  • En fonction de son état de santé,
  •  En respectant les précautions d’emploi propres à chaque famille de médicaments
  • En respectant la posologie
  • Seul pour limiter les risques d’intéractions avec d’autres traitements
  • Sans dépasser  2 jours de traitement en absence d’avis médical

 

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, Pour traiter un enfant < 6ans

Si les symptômes sont apparus après la prise d’un médicament,

Ne prenez pas de médicament sans avoir demandé conseil à votre médecin ou pharmacien

 

Sans ordonnance après avoir demandé conseil à votre pharmacien et validé  l’absence de contre-indication, vous pouvez vous procurer en pharmacie l’un de ces médicaments allopathiques  pour soulager vos nausées ou vomissements

Anti-émétique sous forme de comprimé à laisser fondre sur la langue.
La posologie chez l’adulte ( >15 ans ) est de 1 comprimé à renouveler au besoin sans depasser 4 comprimés/jour, chez l’enfant > 6 ans pas plus de 2 comprimés/jour.
Contre-indiqué en cas de : glaucome à angle fermé, troubles urinaires ou de la prostate
Effets secondaires: somnolence, baisse de vigilance

Anti-émétique, Anti-histaminique de type H1, commercialisé sous forme de gelules ( adultes) et de sirops ( enfants > 2 ans)
La posologie chez l’adulte est de 1 à 2 gélules ou 1 à 2 cuillères à soupe de sirop toutes les 6 à 8 heures, sans dépasser 8 gélules ou cuillères à soupe par jour.
La posologie chez l’enfant > 6ans est de 1 à 2 cuillères à café de sirop toutes les 6 à 8 heures, sans dépasser 10 cuillères à café par jour.
Si vous êtes agés, prédisposés à la constipation, aux vertiges, asthmatiques ou traité pour une maladie du foie ou des reins, il ne faut pas prendre ce médicament sans avis médical.
Contre-indiqué en cas de : glaucome à angle fermé, troubles urinaires ou de la prostate
Effets secondaires: éruption cutanée, urticaire, oedème, somnolence, baisse de la vigilance


Les médicaments Homéopathiques

Les souches homéopathiques les plus utilisées dans le traitement symptomatique des nausées et vomissements chez l’adulte et l’enfant sont les suivantes :

Avantage:

Pas de contre-indication ( cf mise en garde), pas d’effets secondaire sédatifs, convient à l’enfant et à la femme enceinte.

Mise en garde et précautions d’emploi:

Ces médicaments contiennent du lactose. leur utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose. Chez l’enfant de moins de 2 ans, il est conseillé de faire fondre les granules dans un peu d’eau.
En l’absence d’amélioration des symptômes au bout de 2 jours de traitement il faut consulter.


Les solutions en phytothérapie et aromathérapie

En phytothérapie on conseille l‘extrait sec de gingembre pour le mal des transports et les nausées de la grossesse. Il existe plusieurs spécialités sous forme de comprimés adaptées à l’enfant à partir de 6ans : Nauselib , Phytostandard de Gingembre..

En cas de lourdeur et difficulté à digérer, on s’oriente vers des complexes de plantes pour nettoyer, soutenir et soulager le foie: radis noir, artichaut, chardon marie, desmodium, romarin, mélisse…( ERGY-EPUR, ERGYDIGEST, ERGYDESMODIUM , HEPACTIV, Phytostandard Radis noir..) 

En aromathérapie, lorsque « plus rien ne passe », on conseille  l’huile essentielle de menthe poivrée, à prendre à raison d’une seule goutte sur un sucre ou directement sous la langue pour atténuer les nausées, mais aussi pour rafraîchir l’haleine et réconforter rapidement. C’est le même principe qu’avec  » l’alcool de menthe » bien connu , mais en plus complexe, plus naturel et plus rapide. A noter, la menthe poivrée contient des cétones et ne convient pas aux femmes enceintes ni aux enfants avant 12 ans.  On peut aussi conseiller l’huile essentielle de Menthe des champs plus douce chez l’enfant à partir de 6ans, ou l‘huile essentielle  de  Basilic exotique  excellent tonique digestif. En cas de ballonnements, d’aigreurs ou de lourdeur d’estomac, on vous conseille de prendre 2 gouttes d’huile essentielle HECT de basilic dans du miel, de l’huile d’olive ou  sur un sucre après chaque repas.

Pour les plus pressés ou les cas débutants en aromathérapie, pensez aux capsules Oléocaps 8 de Pranarom  qui contiennent de l’huile essentielle de menthe poivrée, de romarin, Livèche, Céleri, Carotte, Genévrier. ,. Ces huiles sont traditionnellement réputées pour favoriser la digestion et le drainage. On prend  2 capsules (à avaler avec un peu d’eau) après chaque repas copieux.

Attention: 

Respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles.Pendant les 3 premiers mois de grossesse et chez le nourrisson de moins de 3 mois l’emploi des huiles essentielles est interdit. Seul un médecin aromathérapeute peut prendre la responsabilité de les prescrire. Pendant l’allaitement il faut prendre l’avis d’un aromathérapeute avant d’utiliser des HETC.

Toute cure d’aromathérapie de doit pas dépasser 21 jours consécutifs. Entre 2 cures il faut respecter une fenêtre thérapeutique de 7 jours sans administration d’huile essentielle.

Si on cumule un usage local ET oral, il faut déduire la dose prise par voie orale à la dose maximale à prendre en local.

 


Complications et situations à risques: Quand faut-il consulter ?

Chez les jeunes enfants, les personnes fragilisées ou âgées, les vomissements peuvent  provoquer des infections pulmonaires suite à une fausse route et exposent à un risque de déshydratation.  Souvent anodins, les nausées et vomissements peuvent parfois être le signe de pathologies plus graves ( méningite, occlusion intestinale, appendicite, hépatite ) nécessitant une prise en charge médicale en urgence.

Aussi lorsque les vomissements sont associés à certains symptômes, il faut consulter de toute urgence.

Nourrissons < 36mois souffrant de vomissements et diarrhées à répétition

Personne âgée souffrant de vomissements et diarrhées à répétition

Fièvre ou douleurs violentes

Confusion, vertiges, perte de conscience

Vomissement de bile ou de sang

Vomissements accompagnés d’une constipation > 48H ou d’une diarrhée > 24H

Fréquences très importante des vomissements, 

Vomissement faisant suite à un traumatisme crânien < 48H (choc au niveau de la tête)

Si les symptômes apparaissent après la prise d’un médicament

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top