L’été : la saison des moustiques

L’été : la saison des moustiques

L’été : la saison des moustiques

Aucun commentaire sur L’été : la saison des moustiques

Qui n’ a jamais été réveillé la nuit par le Bzzzzz d’un moustique ou  victime d’une attaque en règle couronnée par une série de piqûres urticantes? Les moustiques sont une source de nuisance bien connue des vacanciers, mais certains sont également  vecteurs de maladies:

  • le moustique tigre vecteur du virus Zika, du Chikungunya et de la Dengue
  • l’anophèle est vecteur du paludisme

La saison des moustiques 2016 a commencé depuis quelques jours  dans 72 départements dont 43 concernés par le moustique tigre, principalement dans le Sud du pays. Il est temps d’en savoir un peu plus sur  cet ennemi de l’été pour mieux s’en protéger. Cliquez-ici pour consulter la carte vigilance moustique.


La vie d’un moustique:

La durée de vie d’un moustique varie de quelques jours à plusieurs semaines selon les espèces. Quand les conditions de température et d’humidité optimales sont réunies,  la femelle moustique peut pondre jusqu’à 3000 oeufs.

La femelle moustique  pont à la surface de l’eau ou sur un support humide.

Les œufs pondus isolés ou groupés par paquet de 50 à 200, flottent le temps que l’embryon se développe: d’une semaine l’été à plusieurs mois l’hiver.

L’éclosion de chaque œuf donne une larve puis après des mues une nymphe et enfin un moustique au bout de deux semaines.


Habitat des moustiques : dans quelles eaux prolifèrent-ils ?

La femelle moustique choisit pour pondre ses oeufs   les surfaces d’eau où les larves  vont pouvoir se nourrir: marécages, égouts, bassins, flaques d’eau de pluie, gouttières mais jamais dans les eaux courantes, les piscines ou la mer. On rencontre des foyers de moustiques  dans les eaux stagnantes de 0 à 1500m d’altitude. Au dessus de 1500 m les conditions de températures ne sont pas favorables au cycle de vie des moustiques.

sante_moustiquetigre_lesbonsgestes

Pas d’eau stagnante, pas de moustiques ! 


La prévention:  

La meilleure prévention contre la prolifération des moustiques est la destruction de leurs lieux de ponte potentiels. Chacun doit veiller autour de son domicile à la destruction des foyers de  moustiques. Le moustique tigre ne se déplace que dans un rayon de 25 à 50 mètres autour de son lieu d’éclosion. Celui qui vous pique est né chez vous!!

Veillez à couvrir, jeter, vider tous les récipients susceptibles de contenir de l’eau: coupelles sous les pots de fleurs, jouets abandonnés dans le jardin

Signalez à l’EID Rhône-Alpes la découverte d’un moustique Aedes albopictus à votre domicile et aux autorités sanitaires si vous êtes porteur d’une maladie transmissible par ce moustique (dengue, chikungunya).


 Ne pas se faire piquer: les mesures de protection personnelle

  • privilégier les vêtements amples et couvrants
  • utiliser des produits répulsifs (avec précaution pour les enfants et les femmes enceintes)
  • utiliser des moustiquaires
  • utiliser des vêtements imprégnés d’insecticides en cas de risques importants.
 

Sources :

Protection contre les piqûres de moustiques et de tiques, Institut Pasteur Lille, 2015

http://www.eid-rhonealpes.com

http://vigilance-moustiques.com

Articles liés :

FAQ sur les moustiques et répulsifs, 19 mai 2016

Lavande aspic, 10 juillet 2014

Trousse à pharmacie des vacances, 28 avril 2016

Le Paludisme ou La Malaria, juillet 2013

La Dengue, juillet 2013 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top