Les traitements du diabète

Les traitements du diabète

Les traitements du diabète

Aucun commentaire sur Les traitements du diabète

Suivant votre type de diabète, il existe 3 sortes de traitements : les comprimés, les incrétinominétiques, l’insuline sous-cutanée par injection ou avec une pompe à insuline.

  • Chez le diabétique de type 1, le traitement est l’insulinothérapie.

  • Pour le diabétique de type 2, il n’existe pas de traitement unique, mais une prise en charge globale avec mesures hygiénodiététiques et prise de médicaments lorsque le régime alimentaire ne suffit pas. Les traitements antidiabétiques, réunissent plusieurs classes thérapeutiques. Ils peuvent être pris par voie orale ou injectable, seul ou combinés. L’objectif dans tous les cas est de normaliser la glycémie.

 


 L’insulinothérapie:

L’insuline est la seule hormone capable de faire baisser le taux de sucre dans le sang.

L’insulinothérapie est nécessaire lorsque les besoins en insuline ne sont plus couvetrs par les sécrétions du pancréas. Elle consiste en une 1 ou plusieurs injection d’insuline dites « lentes » ou  » rapides » par voie sous-cutanée.

Toutes les insulines sont disponibles en stylo injecteur pré-rempli. Ce traitement nécessite une autosurveillance de la glycémie capillaire de 2 à 6 fois par jour en pré et post-prandial, etla tenu d’un carnet de suivi par le patient.

L’insuline est le traitement d’emblée et de base du diabète de type 1, car il s’agit d’un déficit physiologique absolu en insuline

L’insuline est indiquée en dernière intention chez le diabétique de type 2 , quand les mesures hygiéno-diététiques assoiciées aux antidiabétiques ne permettent plus à maintenir une glycémie correcte. Mais le passage à l’insuline ne change pas le diabète de type 2 en diabète de type 1.


 Médicaments anti-diabétiques:

Médicaments qui ralentissent l’absorption des sucres au niveau du bol alimentaire. Ce sont les inhibiteurs de l’alphaglucosidase.

Médicaments de l’insulinorésistance, ils augmentent la sensiblité à l’insuline au niveau du foie, des muscles et des tissus adipeux. Ce sont les biguanides.

Médicaments insulinosécréteurs, ils stimulent la production d’insuline par le pancréas. Ce sont les sulfamides hypoglycémiants, les glinides, les incrétines (analogues du GLP-1), les gliptines ( inhibiteurs de la DPP IV)

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top