Le retour du Synthol !!

Le retour du Synthol !!

Le retour du Synthol !!

Aucun commentaire sur Le retour du Synthol !!

syntholLe Synthol est une  solution d’usage local utilisée dans le traitement d’appoint des piqûres d’insectes, ecchymoses et coups. Impossible de dénicher une bouteille de Synthol dans les pharmacies françaises depuis l’été 2014. La rupture de stock de ce  médicament emblématique de la trousse à pharmacie familial a engendré une véritable Syntholmania sur le web: rumeurs, pétitions, page facebook et compte twitter dédiés… Depuis quelques jours, le Synthol est de retour dans les rayons des pharmacies, sa formule et son packaging sont inchangés. Seule son indication a été restreinte à un usage externe, le « nouveau » Synthol ne possède plus l’indication pour une utilisation en bain de bouche.


Quand utiliser du Synthol

Tout le monde se souvient du slogan publicitaire « Synthol ça fait du bien là où ça fait mal ». La solution Synthol a des propriétés  antalgique, antiseptique, anti-oedémateuse. La solution Synthol contient un salicylé , du lévomenthol, de la résorcine, du révatrol et des huiles essentielles, qui ont un effet antalgique et anti-oedémateux. Il est indiqué en cas de piqûres, hématomes et contusions.


Comment utiliser le Synthol 

La solution Synthol s’utilise chez l’adulte et l’enfant à partir de 7 ans.

  • pure, en frictions ;
  • diluée avec de l’eau à 50% : imbiber une compresse de la solution  puis l’appliquer pendant 1/2 heure à 1 heure sur la région douloureuse.

En l’absence d’amélioration après 5 jours de traitement, il faut consulter votre médecin.  Pendant l’allaitement et la grossesse, bien que ce médicament ne passe pas à travers la peau il est préférable de ne pas l’utiliser de façon prolongée ou répétée sans avis médical.


Précautions d’usage du médicament Synthol
La solution Synthol ne doit pas être utilisée dans les situations suivantes
  • allergie aux salicylés ;
  • enfant de moins de 7 ans;
  • enfant ou personne âgée ayant des antécédents des convulsions ;
  • en application sur une plaie, une lésion suintante ou infectée, une brûlure;

Source:

www.eurekasante.vidal.fr

 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top