LA VARICELLE

LA VARICELLE

Aucun commentaire sur LA VARICELLE

La varicelle est une maladie infectieuse très contagieuse et courante chez les enfants. Le plus souvent bénigne et sans gravité , elle est due au virus varicelle-zona (VZV) qui appartient au groupe des herpès-virus. Le virus de la varicelle circule toute l’année avec un pic épidémique à la fin de l’hiver et au début du printemps.

Le virus de la varicelle se transmet par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne contaminée ou contact direct avec les lésions cutanées. La période d’incubation du virus de la varicelle varie de 10 à 21 jours. Le malade est contagieux  24 à 48 heures avant l’apparition des premiers boutons et le reste une dizaine de jours le temps que toutes les vésicules aient séchées.

Si votre enfant a la varicelle, il est préférable de le garder à la maison, mais  il n’ y a pas d’éviction scolaire obligatoire. Dans tous les cas il faut informer les personnes qui gardent votre enfant ( crèche, nounou,école) et votre entourage ( travail, famille) à fin que des mesures soient prises pour les personnes à risque (femmes enceintes, sujets immuno-déprimés)


Symptômes de la varicelle:

  •  Poussées de fièvre > 38°C avec des maux de tête éventuels
  • Éruptions cutanées:  boutons rouges surmontés de  vésicules remplies de liquide clair au départ qui vont se troubler et prendre une couleur jaunâtre au fur et mesure que les lésions vont sécher. Le nombre de vésicules est variable : l’éruption peut se réduire à quelques vésicules ou évoluer en deux à trois poussées pour couvrir tout le corps (10 à 2000 vésicules).
  • Prurit avec démangeaisons importantes

Le plus souvent bénigne la varicelle s’accompagne exceptionnellement  de complications:

  • Surinfection des lésions cutanées par un staphylocoque ou un streptocoque
  • Atteinte pulmonaire par le virus chez les sujets immuno-déprimés, nourrissons, femmes enceintes
  • Syndrome de Reye, lié à la prise d’aspirine pendant la varicelle. L’aspirine est contre-indiquée au cours de la varicelle.

Traitement des éruptions cutanées de la varicelle :

  • Désinfecter :

Désinfecter 3 à 6 fois / jour avec un antiseptique sans alcool, notamment pour les muqueuses (Diaseptyl, Aseptapaisyl)

Utiliser un savon antiseptique lors des douches (Dermalibour moussant, Cicaplast nettoyant, Saforelle gel lavant doux)

  • Sécher et apaiser :

Sécher les boutons à l’aide une lotion asséchante (Cytelium). Pour apaiser les démangeaisons il est possible de vaporiser sur les boutons une eau thermale assainissante et apaisante (Serozinc).

Eviter l’éosine qui risquerai de camoufler une éventuelle infection des boutons.

  • Cicatriser et réparer :

Sur les boutons secs appliquer une crème cicatrisante (Cicaplast, Cicaplast baume B5)

Eviter toute exposition solaire et utiliser une crème solaire 50 + (Anthélios dermo-pédiatrique 50+, Vichy capital solaire enfant 50+)


Traitement homéopathique de la varicelle  :

  • Vaccinotoxinum 15CH 1 dose dès les premiers symptômes pour stimuler les défenses de l’organisme contre le virus.
  • Rhus Toxicodendron 9CH+ Croton Tiglium 9CH + Mezereum 9CH + Apis 7CH 5 granules toutes les heures au début puis espacer les prises en fonction de l’amélioration jusqu’à disparition des lésions. 

Traitement  allopathique de la Varicelle :

  • Prise en charge de la fièvre avec du paracétamol (DOLIPRANE, DAFALGAN), la prise d’aspirine et d’ibuprofène (ADVIL, NUROFEN) est contre-indiquée pendant la varicelle en raison du risque de Syndrome de Reye.
  • Selon l’âge de l’enfant, il est possible de donner un anti-histaminique adapté en cas de démangeaisons importantes ou échec du traitement homéopathique

Précautions particulières  :

  • Ne pas donner d’ ibuprofène ( ADVIL, NUROFEN )
  • Ne pas mettre de talc ou d’argile sur les boutons
  • Ne pas donner de bain.
  • Penser à couper les ongles de votre enfant.
  •  Dans tous les cas consulter pour confirmer le diagnostic
  • Pour les adultes n’ayant jamais eu la varicelle en contact avec le virus, il est conseillé de se faire vacciner.

Si vos symptômes s’aggravent ou persistent ( fièvre élevée, boutons purulents, grattage exacerbé), Consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top