Faire face à l’épidémie de ROUGEOLE: Importance de la couverture vaccinale chez > de 30 ans.

Faire face à l’épidémie de ROUGEOLE: Importance de la couverture vaccinale chez > de 30 ans.

Faire face à l’épidémie de ROUGEOLE: Importance de la couverture vaccinale chez > de 30 ans.

Aucun commentaire sur Faire face à l’épidémie de ROUGEOLE: Importance de la couverture vaccinale chez > de 30 ans.

Épidémie de rougeole, la recrudescence des cas de rougeole avec des épidémies comme à Val-Thorens (18 cas depuis fin janvier 2019) rappelle la nécessité d’une couverture vaccinale  élevée.  En France, le taux de couverture vaccinale pour la seconde dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole n’est que de 62 à 88 % selon les départements… Or, il devrait être de 95 % à l’âge de 2 ans pour les deux doses de vaccin, condition sine qua non  pour espérer éradiquer la maladie. 9 personnes sur 10 touchées par la maladie sont non ou incomplètement vaccinées.

La rougeole est une infection virale très contagieuse. La transmission se fait essentiellement par voie aérienne soit directement par contact avec un malade ou indirectement suite à la présence du virus  dans l’air ou sur des surfaces contaminées .  

La phase d’incubation  dure entre 10-12 jours.

La phase d’invasion dure 2 à 4 jours, elle se manifeste par de la fièvre, toux, rhinite accompagné d’une fatigue importante. L’éruption maculo-papuleuse dure entre 5-6 jours.

La phase de contagiosité démarre la veille de l’apparition des premiers symptômes et dure au minimum 5 jours.

Pour protéger les personnes qui ne peuvent être vaccinées : immunodéprimées, femmes enceintes et nourrissons de moins d’un an, les recommandations concernant la vaccination contre la rougeole des adultes a été actualisée en février 2011. Tous les adultes nés après 1980 devraient recevoir deux doses du vaccin ROR. Ceux nés avant 1980 non vaccinés et sans antécédent de rougeole devraient recevoir une dose du vaccin ROR s’ils sont professionnels de santé ou en charge d’enfant en bas âge.
Les personnes non vaccinées et celles qui n’ont jamais contracté la rougeole peuvent recevoir le vaccin jusqu’à 72 heures après avoir été en contact avec la rougeole (sauf les femmes enceintes). Cette injection peut permettre d’éviter la survenue de la maladie. Cela concerne notamment les nourrissons ente 6 et 11 mois.

Devant tout patient suspecté de rougeole (présentant une éruption cutanée fébrile caractéristique) la mise en œuvre des mesures barrières suivantes est nécessaire :

Assurer, dans la mesure du possible, la prise en charge du patient à domicile ;

Isoler le patient, lui faire laver les mains et porter un masque chirurgical ;

Assurer la protection individuelle du professionnel de santé par des mesures de protection de type « air » ;

Rappeler à l’entourage du patient les règles d’hygiène (solutions hydro-alcooliques) ;

Recommander l’éviction de la collectivité jusqu’à 5 jours après le début de l’éruption ;

Aérer les zones de présence du patient car la transmission aérienne du virus reste possible jusqu’à 2 heures dans un espace clos après son départ.

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top