Epidémies de grippes

Epidémies de grippes

Epidémies de grippes

Aucun commentaire sur Epidémies de grippes

Chaque Hiver sous nos latitudes, la grippe sévit, d’une année à l’autre les épidémies sont plus ou moins virulentes. Cette  année toutes les régions de France métropolitaine, à l’exception de la Corse, sont touchées par l’épidémie de grippe saisonnière.   L’épidémie de grippe 2017-2018 se caractérise par une  prédominance du virus de type A(H1N1), et touche particulièrement les jeunes de moins de 15 ans. Considérée à tort comme une maladie anodine, la grippe est un virus très contagieux qui se transmet facilement d’une personne à une autre.

Pourquoi l’épidémie saisonnière de grippe se déroule-t-elle chaque année en hiver ?

Les maladies respiratoires, notamment la grippe, sont plus fréquentes en hiver qu’en été. La réunion de plusieurs  facteurs  favorisent   la survenue des épidémies en hiver:

  • Le froid diminue la résistance immunitaire face aux maladies respiratoires infectieuses. L’inhalation d’un air froid et sec entraîne un refroidissement et un desséchement des muqueuses des voies respiratoires supérieures, et inhibe  certains mécanismes de défense contre les infections.
  • Un temps sec et froid favorise une survie plus longue du virus de la grippe dans l’environnement (à l’extérieur de l’organisme)
  • En hiver, les populations ont tendance à être d’avantage concentrées dans des espaces confinés peu ventilés, ce qui favorise la transmission d’infections respiratoires.

Connaître les symptômes de la grippe

La grippe  se caractérise par une fièvre élevée, entre 38 et 40°C, accompagnée de frissons, de maux de tête et de courbatures avec une asthénie intense. Cet état de malaise général peut durer entre sept à dix  jours. La grippe peut se compliquer de symptômes ORL plus ou moins graves, comme une toux sèche, des maux de gorge, des écoulements nasaux et des éternuements. Attention à ne pas confondre ces derniers symptômes avec ceux d’un simple rhume!

Prévention du transmission du virus de la grippe

Considérée à tort comme une maladie anodine, la grippe est un virus très contagieux qui se transmet facilement d’une personne à une autre. La vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications.Si elle ne permet pas toujours d’éviter la maladie, elle réduit le risque de complications graves. Un délai de 15 jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé. Pour plus d’information, consultez le site Vaccination info service.

Une personne atteinte par la grippe est contagieuse la veille de l’apparition des symptômes et pendant les 7 jours qui suivent.

Le virus de la grippe se transmet à travers les gouttelettes projetées par les personnes contaminées lorsqu’elles toussent ou éternuent, ou lors d’un contact direct avec une personne infectée (poignée de main, baiser, etc

Le virus  de la grippe survit  pendant plusieurs heures sur les objets (poignée de porte ou barres de soutien dans les transports en commun), en particulier lorsque l’air est froid et sec.

Il est important de laver et désinfecter les surfaces des objets touchés plusieurs fois par jour.

Des mesures barrières simples pour limiter la transmission  des virus respiratoires

− Se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique − Porter un masque quand on présente un syndrome grippal − Limiter les contacts avec les personnes malades − Aérer son logement chaque jour pour en renouveler l’air

Que faire une fois les symptômes apparus ?

Lorsque la grippe nous tient, il n’y a pas de solution miracle pour la faire partir, sinon attendre que notre système immunitaire soit assez fort pour la faire déguerpir.Cependant, on ne va pas se laisser faire sans rien dire. Sachez cependant qu’une personne grippée a essentiellement et prioritairement besoin de repos et d’hydratation car la maladie est très fatigante.

En priorité, il faut lutter contre la fièvre

Ne vous couvrez pas trop et évitez de surchauffer votre habitation. Plus la température sera haute plus il sera difficile de faire baisser la fièvre. Pensez à vous hydrater régulièrement. Si ce n’est pas suffisant, vous pourrez utiliser du paracétamol, à raison de 1g toutes les 4 heures chez un adulte et d’une dose-poids toutes les 4 heures également pour un enfant. Vous pouvez aussi utiliser un anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, qui agira contre la fièvre mais également contre les douleurs musculaires. En homéopathie, vous pouvez prendre 3 granules toutes les heures d’ Aconit 9CHBelladonna 9CH et 3 doses par jour d’Oscillococcinum pour lutter contre l’état fébrile.

Hygiène nasale systématique matin et soir au minimum

En ce qui concerne la sphère ORL, pensez à vous moucher et vous nettoyer le nez régulièrement avec du sérum physiologique ou une solution d’eau de mer. Si vous utilisez un spray  pressurisé, n’oubliez pas de nettoyer l’embout après chaque utilisation afin d’éliminer les virus qui pourraient s’y trouver. Pour cela, de l’alcool modifié à 70% sur un coton est suffisant.

Traitement symptomatique de la toux

La grippe s’accompagne souvent d’une toux sèche qui  peut évoluer vers une toux grasse avec des risques de complications bronchiques chez les sujets les plus fragiles. Selon le type de toux et son âge le traitement va différer. Attention, avant de donner ou prendre un médicamentcontre la toux  reportez-vous toujours  à sa notice. La toux est un réflexe de défense de l’organisme déclenché par une irritation des voies respiratoires ou de la gorge par un facteur extérieur: virus, pollution, allergène..

La toux sèche est une toux d’irritation. Elle est fatigante sans  crachats, elle est  accentuée le soir, au coucher.  Elle dure entre 10 et 15 jours. Son traitement symptomatique repose sur la prise de sirops antitussifs chez l’enfant et adulte de plus de 2 ans, en homéopathie on conseille : Drosetux, Coccus Cacti 5 ou 9CH, Drosera composé, Stodaline.  En aromathérapie et gemmothérapie chez l’enfant de plus de 36mois : Aromaforce,Herbalgem Sirop refroidissement.

La toux grasse est une toux avec des mucosités et glaires à évacuer en particulier le matin. Son but et d’éliminer les sécrétions bronchiques et de soulager les  poumons. Elle doit être respectée et même facilitée. Les traitements antitussifs sont contre-indiqués en cas de toux grasse et on va conseiller des sirops expectorants. Chez l’enfant et l’adulte de plus de 2 ans, sont indiqués: des fluidifiants à base de carbocistèine ou acétylcystéine,  à base de plantes (Prospan, Phytoxil, Herbalgem sirop des fumeurs,Stodal ,Ipeca composé,  Aromaforce...) Attention, avant de donner ou prendre un médicament reportez-vous à sa notice.

 

Manger pour reprendre des forces

Encore une chose importante, essayez de manger même si cela ne vous fait pas envie. Il est important d’avoir un apport alimentaire suffisant pour lutter contre le virus.

 

 

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top