AVC: VITE LE 15

AVC: VITE LE 15

Aucun commentaire sur AVC: VITE LE 15

L’Accident Vasculaire Cérébral  frappe chaque année en France 1 personne toutes les 4 minutes.

Une personne sur cinq décède dans le mois qui suit, deux sur trois gardent des séquelles, une sur trois risque une récidive dans les cinq ans, une sur quatre ne reprendra jamais d’activité professionnelle, une sur trois deviendra dépendante.


Facteurs de risque de l’AVC:

•Hypertension artérielle (HTA) – la moitié des AVC surviennent sur une HTA chronique

•Tabagisme (facteur de risque de l’athérosclérose carotidienne)

•Hypercholestérolémie

•Diabète

•Alcoolisme chronique

•Contraceptifs oraux


 Prévention des facteurs de risque

Les facteurs de risque peuvent être contrôlés pour prévenir un AVC et réduire les risques. La prévention consiste à :

Contrôler régulièrement sa tension artérielle

Suivre son traitement (médicament et hygiène de vie) en cas d’hypertension

Contrôler régulièrement son taux de sucre et de cholestérol sanguins

Arrêter de fumer et modérer sa consommation d’alcool

Bien manger, bien bouger www.mangerbouger.fr

Consulter son médecin en cas de battement cardiaques irréguliers ou de palpitations cardiaques.


Connaître les signes précurseurs d’un AVC

L’accident ischémique transitoire (AIT) est une interruption brutales et brève de la circulation sanguine au niveau cérébral sans destruction cellulaire. C’est un signe précurseur d’AVC, qui se manifeste par:

Perte de conscience

Étourdissements et perte soudaine d’équilibre

Hémiplégie:  faiblesse ou paralysie brutale d’un bras, d’une jambe, de la face ou d’une moitié du corps,

Troubles  de l’élocution et de la compréhension: difficultés à parler, à trouver ses mots ou utilisation d’un jargon incompréhensible,

Troubles de la vision: diminution brutale de la vision d’un oeil ou la vision est perdue pour la moitié d’un champ visuel.

 Maux de tête d’une intensité exceptionnelle accompagné pafois de vomissements

Même brefs, même s’ils ont disparu totalement, ces signes doivent vous alerter. Il s’agit d’un signal d’alarme. Sans prise en charge rapide, sans traitement adapté, un nouveau caillot peut se former et provoquer un nouvel AIT ou, pire, un AVC. L’AIT multiplie par 50 le risque de faire un AVC.

IL FAUT APPELER LE 15 DÈS L’ACCIDENT CONSTATÉ.

Si vous êtes témoin, noter l’heure du début de l’accident ou son estimation, afin de la communiquer aux services de secours. Après observation rapide de la victime, appelez le 15 et, en attendant l’arrivée du SAMU, tentez de réunir toutes les informations utiles concernant la victime : médicaments pris, éventuel traitement anticoagulant, port d’un stimulateur cardiaque, etc.

Sources:

Fédération Française de Cardiologie, http://www.fedecardio.org

« Équilibre » novembre 2011 INPES

www.avcvitele15.com

About the author:

Pharmacien. Passionnée par l'utilisation des nouveaux supports de communication et la e-santé.

Related Posts

Vous souhaitez retrouver un article...

Suivez-nous !

Newsletter

Back to Top